Histoire

Implanté dans le département de l’Isère,aux portes de la drôme, à mi-chemin de Grenoble et de Valence, le village médiéval de Saint-Antoine l’Abbaye est considéré comme un joyaux incontournable du patrimoine Rhônalpin.

abbayeHaut lieu de pélerinage pendant des siécles, le village conserve de nombreux témoignages architecturaux de son passé prestigieux. Le site de Saint-Antoine est inscrit au titre des Monuments Historiques.Vous pourrez découvrir la majestueuse abbaye gothique et flâner dans les goulets et les ruelles moyenâgeuse au sein d’une région trés riche : Saint-Marcellin, capitale du célébre fromage, Pont-en-Royans, piémont du vercors, Vinay, capitale de la noix de Grenoble.270px-Anthony_Abbot_by_Zurbaran

L’Histoire du village est intimement liée a Saint-Antoine l’Egyptien, dont les reliques ramenées au temps des croisades, auraient eu la vertu de guérir le  » Mal des Ardents ».

Dès le XIIème siècle, les Hospitaliers acceuillent pèlerins et malades et organisent les premiers « Hopitaux civils ». Devenus Chanoines de l’ordre des Antonins, ils se distinguent par leurs sciences novatrices en médecine. Diplomates et conseillers auprés de grandes cours, ils étendent leur influence dans toute l’Europe ( plus de 200 commanderies). L’Abbaye, de style gothique flamboyant, est un vestige prestigieux de cette grandeur passée.

Saint Antoine, dit l’Egyptien est appelé le père des moines. Née en 251 dans un village d’Egypte, mort en 356 à l’àge de 105 ans, il finit ses jours dans une grotte du mont Qolzum au bord de la mer rouge. Antoine vécut une vie d’ermite et passa de nombreuses années dans le désert afin de lutter contre les démons qui le persécutaient et lui fesaient endurer d’atroces souffrances. Tout au long de sa vie, il soigna de nombreux malades.

Auréolé de Sainteté par les miracles qu’il accomplit, Antoine est appelé à Alexandrie en 311 par les chrétiens persécutés, puis vers 338 afin de lutter contre le paganisme et l’hérésie véhiculés par les ariens. Saint Antoine triomphe des turpitudes diaboliques « tentations » par le jeûne et la prière et se réfugie dans l’ascése la plus sévère.

41513438De tous les fléaux qui déciment les populations au Moyen-âge, le « mal des ardents » ou « feu Saint Antoine » est l’un des plus meurtriers. Ce mal sévit dans toute l’Europe et apparaît en Dauphiné vers 1090- 1096.

Contractée par intoxication alimentaire, la maladie présente deux aspects distincts : l’un convulsivant, l’autre gangréneux. Elle laisse des lésions irrémédiables, les muscles se raidissent, les membres se gangrènent,accompagnés de plaies purulentes et nauséabondes, une mauvaise irrigation du cerveau provoque chez le malade un état hallucinatoire; proche de la démence. Face à ce mal terrifiant , la croyance en la puissance miraculeuse d’un Saint, et plus particulierement en celle de Saint Antoine, demeure pour de nombreux malades le seul recours. En 1596, la faculté de médecine de Marbourg (Allemagne) attribue l’origine du mal au seigle ergoté ( l’ergot est un champignon parasite nommé Claviceps Purpurea) qui, absorbé, entraîne un empoisonnement du sang.

Les attributs de Saint Antoine sont :
Antoniterkors– Le Tau en forme de croix potencé, qui évoque la béquille des malades.
-La clochette, pour repousser les esprits démoniaques, elle exprime l’esprit de charité.
-Le cochon qui évoque la vie solitaire et la luxure.
-Les flammes, allusion au mal des ardents.
-Un chapelet à gros grains.
-Un livre symbolisant la connaissance.
(sources: office du tourisme de st Antoine, wikipédia, association francaise des amis des antonins)

 

Le Musée départemental

Le musée départemental installé dans l’ancien noviciat, vous propose deux expositions permanentes, intitulées « Chronique d’une Abbaye au Moyen Age , guérir l’âme et le corps » et  » Etienne Galland, portrait d’un homme des Lumiéres », ainsi que plusieurs expositions temporaire tout au long de la saison. Par le biais de ces expositions, vous pourrez ainsi découvrir de trés beau lieux comme le salon au gypseries ou encore la salle voûtée des anciennes écuries.

Le musée est ouvert de début Mars à début Novembre, tous les jours de 14h a 18h. Fermé le Mardi et 1er Mai.

La boutique du patrimoine où sont exposés mes modéles de « Tau Antonin » située à coté du jardin médiéval, est ouverte aux même heures que le musée.

abbaye-st-antoine-01-1Saint-Antoine-L'Abbaye-abba3792_la-porterie-vue-de-la-cour-interieure_saint-antoine-l-abbaye